Traduction campagne espagnole

Discussion in 'Discussions générales' started by hialmar, Jan 19, 2018.

  1. hialmar

    hialmar Member

    Bonjour à tous. ça a pris pas mal de temps, mais voici la traduction des 3 premières missions de la campagne espagnole.

    Mission 1

    Nous sommes prêts à partir en campagne. La nuit s’est écoulée tranquillement, il n'y a ni malades ni déserteurs. J’ai laissé les hommes se reposer, ils ont préparé la soupe et mangé à volonté : en Flandre, ils n'auront pas le temps pour ce genre de loisirs. A présent, nous avons levé le camp. Faut-il donner l’ordre de poursuivre la route ?

    @r.briefing

    Vous avez bien fait. Allons-y !

    @q.castle.contact

    Vous êtes arrivé au château d’un prince allemand. Vos soldats, en plaisantant, disent que ses possessions sont si réduites qu'on est obligé d'y enterrer les sujets verticalement. Néanmoins, votre détachement ne l’impressionne pas : les portes restent fermées. Vous avez demandé qu’on vous laisse passer. La réponse donnée est si impolie qu’il vaut mieux ne pas la reproduire ici.

    @r.castle.contact

    Mais pour qui se prend-t-il ?

    @q.castle.tip

    N’enragez pas, ce cerveau brûlé est connu pour ses bouffonneries. Il est capricieux comme une femme, têtu comme un mulet et il n’aime ni les catholiques ni les impériaux. On dirait qu'il a trouvé l’occasion de montrer sa puissance, donc il en profite. Il nous suffit de conduire nos gars sous ses murs, d’entonner une chanson menaçante, et il reviendra à la raison.

    @r.castle.tip

    Je vois, organisons-lui un concert !

    @q.castle.opens

    Oh mon Dieu, que faites-vous là près du mur ? Entrez, plus vite ! Nous avons cru que vous étiez des bandits, c'est pourquoi nous ne vous avons pas laissé entrer. Je suis désolé de cette méprise, accordez-moi votre pardon ! Les temps sont si troublés qu’il vaut mieux… Enfin…

    @r.castle.opens

    Voici la première ville qui nous ouvre ses portes !

    @q.soldiers.doubt

    Que le diable l’emporte ! Devrons-nous distraire chaque andouille avec des concerts pour entrer en ville ? On nous y étudie comme si nous cachions des cornes sous nos casques. Je me suis engagé dans l’armée, pas dans une troupe de comédiens. J’avais un ami arlequin : il a vécu joyeusement, il n'y a pas à dire, mais savez-vous comment il a fini ?

    @r.soldiers.doubt

    Qui donc donne un spectacle là-bas ?

    @q.castle.fate

    Giacomo, ne t'inquiète pas : en Flandre tu auras besoin de ta lame d'acier plutôt que de ta voix de velours. Votre Excellence, cela dit, si nous avions été moins nombreux, ils n'auraient pas ouvert les portes comme si nous étions des parents dans le besoin, mais comme s'ils étaient les commensaux de l’empereur. D’un point de vue formel, ils ont violé le traité, et nous savons ce qu’on fait des traitres.

    @r.castle.fight

    On les fait saigner... Que nos soldats s'échauffent un peu.

    @r.castle.leave

    Que le diable l’emporte ! Ce n’est qu’un imbécile que le sort punira sans notre aide. Gardons notre rage pour quelqu'un de plus dangereux.

    @q.officer.agrees

    Je suis heureux que vous pensiez ainsi. Je préfère moi aussi me battre contre un véritable ennemi et non contre un pauvre fou et ses malheureux sujets. Piller des maisons et tuer des paysans, ce n’est pas se couvrir de gloire, mais de honte. Nous aurons bientôt l’occasion d’accomplir de vrais exploits.

    @r.officer.agrees

    Nous sommes d’accord.

    @q.castle.taken

    La pression de vos soldats a forcé les derniers défenseurs à se rendre. Maintenant vous êtes maître du château. Des entrepôts pleins de provisions et de munitions sont tombés entre vos mains. Vous avez organisé un festin de roi pour vos officiers afin de célébrer votre première victoire, et des caves, vous avez sorti des tonneaux de vin et de bière pour les soldats.

    @r.castle.taken

    Messieurs ! Je bois à la force de vos bras et de votre esprit, à vos yeux perçants et à vos cœurs courageux ! J’ai écrit au gouverneur de Milan, au sujet de notre victoire, une lettre dans laquelle j'ai mentionné tous les héros de l’assaut, tout en demandant des soldats pour la garnison. Le gouverneur sera heureux d’apprendre que le chemin pour les tercios espagnols est devenu plus large et plus sûr. Vivat !

    @q.village.welcome

    Ouvrez la porte, ce sont les Espagnols ! Oh, Herr Hauptmann... Donnerwetter, comment dire… Vous comprenez l’allemand ? Oh ! Je voulais dire que les temps sont troublés de nos jours ; là, au nord, nous avons vu des soldats qui voulaient apparemment rester inaperçus. Pourquoi un homme honnête se cacherait-il ? Ce sont des brigands, des voleurs ou même pire. Soyez attentifs... Mais entrez, entrez ! Si vous le désirez, nous pouvons commercer.

    @r.village.welcome

    Merci à vous !

    @q.village.fear

    Donnerwetter… Ouvrons, ouvrons ! Bitte schön, ne vous inquiétez pas, nous sommes amis. Nicht guerre. Landsknecht espagnol gut. Nous donner manger… pain, lait... ? Hauptmann, bitte schön, non tirer, non tuer.

    @r.village.fear

    Allons, n’ayez pas peur !

    @q.ambush.unknown

    Qu'est-ce qui brille, à droite ? Les gars, regardez : il y a quelqu'un là-bas qui se cache derrière les buissons ! C'est une embuscade ! Espagne et Santiago ! Envoyez-les en enfer dans les mâchoires du diable !

    @r.ambush.unknown

    Que le diable vous emporte ! Aux armes ! Aux armes !

    @q.ambush.known

    Si mes yeux ne me trompent pas, je vois les gens armés dont ce paysan nous a parlé. Ils ont l'air fort louche et je suis fort aise que nous ayons traversé le village et qu’il nous ait prévenus, ou nous serions tombés dans ce piège comme des mouches dans le miel. Mais Dieu Merci, cela n’est pas arrivé, et nous pouvons engager le combat dans les meilleures conditions.

    @r.ambush.known

    A l’attaque !

    @q.ambush.gone

    Le diable n'est pas si méchant qu’on le dit. Nous avons triomphé de cette embuscade. Mais que faisaient ces Hollandais ici, loin de leurs marais ? Sans doute quelque prince protestant les aura laissés passer. Quand le chat n’est pas là, les souris dansent. Ceux-ci ont déjà été attrapés par le chat. Il est dommage que ces mendiants d’hérétiques n'aient rien à part leurs pantalons et une poignée de poudre et de balles. Si l’un de nos soldats arrive à trouver le moindre sou, il aura de la chance.

    @r.ambush.gone

    Eh bien, qu’ils fouillent les corps, mais sans perdre de temps.

    @q.bandits.contact

    Salut, troupiers. Que faites-vous ici, chez nous ? Je vais parler franchement : nous sommes las de guetter la dépouille ici, près du grand chemin - il n'y a que des soldats alentour, et nous n'avons pas grand-chose à mettre sous la dent. Tous vont en Flandre, où, dit-on, même le plus pauvre paysan boit et mange à sa faim. Ce n'est pas facile d'y arriver. Recrute-nous, hein ? Mais pourquoi fais-tu la grimace ? Quoi, tu penses que mes gars sont pires que tes coupe-jarrets ? Tu ne devrais pas nous offenser et jeter des regards louches aux étrangers, vous ne savez pas de quoi nous sommes capables. En tout cas, nous allons nous enrichir : Vous allez nous prendre à votre solde, ou nous allons fouiller vos cadavres.

    @r.bandits.hire

    Je vois que tu n’as peur de rien. Très bien l’ami, bienvenu dans mon régiment. Mais vous devez m’obéir sans discussion : vous ne pourrez piller qu'avec ma permission !

    @r.bandits.fight

    Pauvre imbécile, je vais te faire cuire à la broche… Je t'apprendrai ce que signifie le cri « Espagne ! »

    @q.soldier.depressed

    Peut-être les Italiens sont-ils habitués à cohabiter avec n'importe quelle racaille, mais je suis un hidalgo espagnol. Même si je suis pauvre, le sang glorieux des chevaliers de Castille coule dans mes veines. Je ne peux pas faire litière de mon honneur et devenir l’ami de toutes les crapules engagées dans les forêts allemandes. Si j'avais su dans quelle ambiance on est obligé de servir, je serais parti ailleurs. Par exemple, en Amérique !

    @r.soldier.depressed

    Je commande ici et je ne saurais souffrir de débat sur les décisions que je prends !

    @q.badits.dead

    Les misérables, ils voulaient nous lancer un ultimatum ! Où ont-ils vu qu’on posait des conditions aux soldats espagnols ? Oh, Madonne, il y a trop d'imbéciles dans le monde qui se croient invincibles ! J’ai commandé de fouiller leur camp. Si ces brigands avaient quelque argent de côté, il nous appartient de fait.

    @r.bandits.dead

    Nous avons rassemblé un bon détachement, n'est-ce-pas ?

    @q.church.first

    Paix à vous, soldats du Christ qui allez vers le Nord afin de vous battre pour la vraie foi contre les hérétiques. Vos âmes nobles de naissance, mais durcies dans les batailles ont besoin d’aide. Je suis arrivé à cette conclusion après des réflexions approfondies dans cette humble demeure, ici, dans ce lieu isolé, où après avoir renoncé aux pompes de ce monde, je me suis exilé pour me rapprocher de Dieu, notre Créateur. Je suis prêt à prier pour les dignes chevaliers qui ignorent les péchés comme l’ire, la superbe et l’avarice.

    @r.heal.us

    Bénissez-nous, Saint-père, je ne serai pas en reste (soigner les soldats - 1000 d'or)

    @r.no.thanks

    Je ne voudrais pas vous déranger, nous allons vous laisser à vos méditations.

    @q.church.next

    Vous voilà ! Qu'est-ce qui vous conduit ici de nouveau ? Cherchez-vous une bénédiction ?

    @q.town.friendly

    Les nouvelles des derniers événements on fait le bonheur des habitants de cette ville, et un accueil chaleureux attend votre équipe. On vous accueille avec des fleurs, des sourires et une modeste régalade. Les marchands locaux ont laissé leurs boutiques ouvertes : vous pouvez aller au marché et acheter tout ce dont vous avez besoin.

    @r.town.friendly

    Magnifique ! Comme ces gens sont agréables !

    @q.town.neutral

    La violence de votre détachement a soulevé la population locale contre vous. Les portes et les volets sont fermés, le commerce s'est immobilisé et les rues sont désertes. Les soldats de la garnison, d’un regard sombre, surveillent avec attention votre détachement, prêts à prendre leurs armes au moindre mouvement suspect. La garnison est puissante, ne faites pas de bêtises.

    @r.town.neutral

    Bougez-vous, il ne faut pas perdre le temps ici !

    @q.town.hostile

    La violence de votre détachement a terrorisé la population locale. Certains ont réussi à s'échapper, d’autres ont trouvé refuge derrière les murs de la ville. Les soldats de la garnison ont pris la ferme décision de vendre chèrement leurs vies et préfèrent mourir plutôt que de laisser votre bande de criminels poursuivre son chemin.

    @r.town.hostile

    Ils ne veulent pas ouvrir les portes ? Nous allons les enfoncer d'un coup de pied !

    @q.town.taken

    Encore une bataille acharnée. Encore une victoire. Je commence à y prendre goût ! Regardez avec quelle ferveur tous se livrent au pillage. Et nos hommes ont de l’expérience en la matière ! Ils vont presser cette ville comme un citron. Je crois que cette expérience nous sera utile en Flandre : la guerre avec les Hollandais est une succession de sièges sans fin. Nous allons nous emparer des villes et des villages, recruter des soldats et remplir nos coffres.

    @r.town.taken

    Un bon soldat doit savoir piller les villes conquises.

    @q.plateau.ambush

    Et ceux-ci, que font-ils là-bas ? Des chasseurs ? Les gars, ils sont en train de bourrer leurs fusils. Ils vont tirer sur nous ! C'est une embuscade ! Aux armes ! Serrez les rangs ! Espagne !

    @r.kill.them

    Envoyez-les en enfer ! Sus à l'ennemi ! Santiago !

    @r.retreat

    Vite, dans la forêt ! Ils vont descendre d’eux-mêmes !

    @q.plateau.taken

    Dieu merci, nous en avons fini avec ces canailles aussi vite qu’un moine en termine avec une bouteille de vin. J’ai quelques cicatrices de plus, mais je n’en mourrai pas. Quels coquins, ils étaient bien installés ici ! Si nous avions été en embuscade et qu’ils avaient été à notre place, pas un d’entre eux n’en aurait réchappé.

    @r.plateau.taken

    Il faut garder cet endroit en mémoire. On ne sait jamais. Peut-être, un jour, devrons-nous tendre une embuscade ici.

    @q.road.blockade

    Mamma mia! On nous fait un accueil royal : toute l'armée s'est mise en rang et a déployé les étendards ! Si nos soldats étaient complètement inexpérimentés, j’aurais certainement conseillé de ne pas tenter le sort et d’éviter la bataille. Mais il vaut mieux combattre, pour montrer tout de suite qu'il ne faut pas nous marcher sur les pieds. Je vous conseille de ne jamais reporter une bataille.

    @r.road.blockade

    Les jambes deviennent plus fortes à force de marcher, et les soldats à force de se battre.

    @q.victory

    Après toutes ces aventures, vous avez réussi à mener votre régiment en Flandre. Le commandant de l'armée de Flandre a été très heureux de voir ces nouveaux renforts. Il vous a accueilli avec chaleur et a fait l’éloge de vos services. Il apprécie votre caractère belliqueux et votre adresse à atteindre les objectifs les armes à la main. Mais il est encore plus heureux de votre richesse et il est pressé de vous donner une mission importante.

    @r.victory

    De grandes causes nous attendent !

    @q.mercs.first

    Nous sommes des mercenaires. Chacun de nous peut garder son sang-froid face à des ennemis dangereux. Sans sourciller, nous enverrons dans l’autre monde tous ceux que notre employeur pointera de son index. Nous campons ici et attendons qu’il emprunte cette route. Peut-être s’agit-il de vous ?

    @r.mercs.hire

    En effet, c'est moi ! Vous êtes engagés (-5000 d'or).

    @r.mercs.wait

    Votre camp est très confortable. Attendez un peu ici, j’ai quelque chose à vérifier.

    @q.mercs.next

    Ah, c’est encore vous. Avez-vous vérifié ce que vous vouliez ? Voulez-vous nous engager ? Je suis même prêt à baisser le prix pour vous convaincre. Nous n'avons pas voulu tomber dans le brigandage - nous sommes des mercenaires honnêtes, mais nous avons telles crampes à l’estomac que bientôt nous ne pourrons plus dormir.

    @r.mercs.hire.2

    Vous êtes engagés (-4000 d'or).

    @r.mercs.wait.2

    Désolé, mais j’ai besoin encore d'un peu de temps.

    @q.mercs.gone

    Je ne sais pas si le souci est votre pauvreté, votre avarice ou votre hésitation, mais je ne vais pas attendre ici pendant des siècles. Nous partons. J’ai entendu dire que la France est encore en guerre, nous trouverons un travail là-bas. Au revoir, bonne chance en Flandre, où vous allez. Les gars, debout, on s'en va !

    @r.mercs.gone

    Merci, bonne chance à vous aussi !

    @q.treasures

    La fortune vous sourit : vos soldats ont trouvé un coffre caché avec de l’argent. Son propriétaire est inconnu.

    @r.treasures

    Magnifique, l’or va renflouer nos comptes ! Récompensez ceux qui l'ont trouvé !

    @q.defeat.troops

    Vous avez perdu tous vos soldats. Même si vous avez survécu, personne ne voudrait être à votre place : les créanciers vous chasseront, et vous terminerez votre vie soit en prison, soit en vous cachant pour toujours sous un faux nom parmi des individus louches.

    @r.load

    C'est le plus têtu qui gagne. (chargement)

    @r.exit

    Nul ne peut faire plus que ce dont la nature l’a rendu capable. (sortie)

    @q.defeat.hero

    Vous êtes mort. Seule consolation, votre mort a été rapide et indolore. Vous ne saurez jamais ce qui est arrivé à vos soldats. A moins que vous rencontriez l'un d'eux au ciel... ou en enfer.

    @q.spanish.garrison

    Une lettre du gouverneur de Milan est arrivée Il ordonne de conserver le château, mais n’est pas content que nous l’ayons capturé. Il écrit que cela peut provoquer des complications diplomatiques, et que c'est un souci supplémentaire pour lui. En tout cas officiellement. A l’oral, il nous a remercié car ce château est une bonne place d'armes. Nous allons nous débarrasser des cadavres, tout mettre en ordre et nous pourrons nous installer ici. Le gouverneur nous a envoyé quantité de ravitaillement et de munitions ; on dirait que nous devons soutenir un siège de plusieurs années. Au besoin nous pourrons vendre une partie des réserves.

    @r.spanish.garrison

    Entendu.

    @q.low.food

    Nos soldats s'inquiètent. J’ai ordonné de réduire les rations, car les vivres s’épuisent. Si les soldats commencent à souffrir de la faim, ils tomberont malades ou iront voler les paysans des alentours. Il ne faut pas permettre ce genre de troubles. Nous devons réquisitionner des provisions ou en acheter.

    @r.low.food

    Nous avons beau donner à manger à nos hommes, ils ont toujours faim. Eh bien, on va se débrouiller.

    @q.low.ammo

    Il nous reste peu de munitions. Nous devons nous réapprovisionner, ou nous serons obligés d'utiliser nos mousquets comme matraques. Autrefois, cela aurait pu marcher, mais à l’ère de la poudre…

    @r.low.ammo

    Très bien, j’ai compris.

    @o.global

    Suivez la route pour remporter la victoire.

    @o.defeat

    Vous perdez si vous n'avez plus de soldats ou en cas de décès du héros (le général).

    @o.castle

    Eliminez la garnison du château.

    @o.market

    Vous pouvez commercer avec la population locale au marché.

    @o.ambush

    Tuez les ennemis qui ont organisé cette embuscade.

    @o.bandits

    Tuez les brigands.

    @o.town.fight

    Eliminez la garnison de la ville.

    @o.garrison

    Une garnison est arrivée dans le château que vous avez récemment capturé ; parlez à l'officier.

    @o.blockade

    Eliminez les détachements qui barrent la route pour remporter la victoire.
     
    ney and Foeurdr like this.
  2. hialmar

    hialmar Member

    Mission 2

    Toutes mes félicitations pour votre nomination au poste ! Vous avez gagné la bienveillance de notre stathouder, qui a décidé de vous confier des responsabilités. Je suppose que vous êtes déjà au courant, mais je voudrais ajouter quelques détails qui peuvent être difficiles à comprendre pour un étranger. Ostende est une ville solide, nous n'arrivons pas à la prendre. Si l’on faisait pleuvoir sur la ville le sang de tous les soldats morts en tentant de la conquérir, la garnison périrait noyée. Nous avons essayé tout et son contraire : opérations d'assaut, corruption, pilonnage au canon… Nous avons même réussi à forcer plusieurs fois les portes de la ville, mais toutes nos tentatives ont échoué. Résultat : des morts, des blessés et une grogne grandissante au sein des troupes. Et cela peut continuer encore longtemps : les Hollandais, tout comme nous, reçoivent régulièrement des approvisionnements et des renforts. Nous en recevons par voie terrestre, et les assiégés par voie maritime. Je voudrais bien voir à quoi ressemble ce diable de commandant néerlandais. Si seulement nous l'avions rencontré sur la côte, plutôt que de croiser ses alliés ! Le duc d’Albe, lui, aurait pu prendre Ostende, mais il est mort depuis longtemps. Celui qui arrivera à réaliser ce défi sera comblé d’honneurs.

    @r.briefing

    Je vois… Un défi immense, une gloire immense à la clé. Où puis-je trouver une carte de la forteresse ?

    @q.briefing2

    À votre disposition il y a un camp de siège espagnol où vous pouvez recruter des soldats et des canons. Vous recevrez du ravitaillement et des munitions grâce aux convois qui suivent la route. Les Néerlandais peuvent essayer d’interrompre la ligne de communication, c'est pourquoi vous ne devez pas la laisser sans surveillance. Si quelque chose vous manque, vous pouvez acheter tout ce dont vous avez besoin au marché. Vous devez détruire tous les bâtiments militaires de la ville néerlandaise pour remporter la victoire.

    @r.briefing2

    Bien. L’artillerie va ouvrir le bal.

    @q.supplies.threatened

    Les Néerlandais contrôlent désormais la route où passaient les convois pour votre armée. Si vous ne les chassez pas et n'arrivez pas à restaurer la ligne de communication, vous serez sous peu sans vivres ni munitions.

    @r.supplies.threatened

    Il ne manquait plus que ça !

    @q.supplies.safe

    Vous avez repris le contrôle de la route et à présent votre ligne de communication est rétablie. Bientôt, vous recevrez des vivres et des munitions.

    @r.supplies.safe

    Excellent !

    @q.port.taken.first

    Nous avons coupé le ravitaillement d’Ostende par mer ! Je n’ai pas souri depuis longtemps, mais quand j’imagine la tête que feront les rebelles en apprenant qu'ils ne recevront plus de renforts ni de ravitaillement, ça me fait hurler de rire ! Il faut tenir cette position aussi longtemps que possible. Les assiégés vont bientôt manger le chats et les rats, puis ils capituleront

    @r.port.taken.first

    Si tout va bien, le commandant de la garnison sera raisonnable et capitulera avant que ses soldats ne goutent à ce genre de délices.

    @q.port.taken.next

    Vos troupes ont repris le port : d'ici vous pouvez facilement contrôler la voie que les navires prenaient pour approvisionner la forteresse. La garnison est à nouveau privée de munitions et de renforts et les assiégés sont obligés de se contenter de leurs propres ressources.

    @r.port.taken.next

    Rendez-vous, imbéciles, ou nous ne laisserons pas pierre sur pierre !

    @q.port.lost

    Les Néerlandais ont réussi à chasser vos troupes du port : ils ont rouvert la voie pour leurs navires et restauré l’approvisionnement de la forteresse. La garnison de la ville a repris courage, tandis que vos soldats jurent comme des charretiers.

    @r.port.lost

    Sur ma vie ! Je réduirai Ostende en poudre !

    @q.entering.town

    Nos soldats sont entrés dans la ville. Ne perdez pas la tête et agissez avec prudence, car les rebelles sont perfides et malins. Parfois, il me semble que la ville est maudite et qu’une légion de démons habite ici. Je ne veux pas vous faire peur avec des contes, mais je vous avertis de ne pas prendre de décisions hâtives. La précipitation est l’ennemie du stratège.

    @r.entering.town

    Merci pour votre conseil, je ne manquerai pas de le suivre.

    @q.we.winning

    Je m'appelle don Ramon de Garcia et je suis arrivé avec le rapport d’une colonne d’assaut. Voyez-vous la fumée là-bas ? Ce sont mes compagnons qui nivèlent la ville au sol. On m’a demandé de vous informer que la moitié de la ville a été déjà détruite et que sous peu, il ne restera que quelques tas de pierres. En ce moment, c'est un véritable enfer. J’ai failli devenir sourd à cause de la canonnade et du bruit des bâtiments qui s’écroulent ! Mes compagnons se battent comme des lions ! Leurs cœurs sont envahis par une soif de vengeance en raison de nos échecs précédents et de la mort de nos camarades ! Nous y sommes presque, bientôt la victoire sera complète !

    @r.we.winning

    Je vous remercie pour ces bonnes nouvelles, don Ramon !

    @q.we.losing

    Je vous apporte de mauvaises nouvelles. Ou plutôt, une mauvaise nouvelle. Bien que pour nous, Espagnols, s'il n'y en a qu’une seule, c’est presque un bonheur. Les rebelles ont attaqué notre camp avec force et nous n’arrivons pas à les contenir. Mes compagnons se battent mais ils sont à bout de forces. Si personne ne vient à notre secours, les hérétiques vont nous trouer le crâne et vous n'aurez plus personne à qui donner des ordres.

    @r.we.losing

    Enfer et damnation ! Qu'est-ce que tu racontes ? C'est nous qui sommes à l’offensive ! Reprenez vos esprits et rassemblez votre courage !

    @q.victory

    Vous avez réussi à mettre fin à un siège qui a duré plus de trois ans et coûté la vie à soixante-dix mille soldats espagnols. Les Néerlandais ont défendu Ostende comme les Troyens défendirent Ilion, mais ils ont partagé le même sort. Après la prise d’Ostende, votre ennemi a perdu sa dernière citadelle en Flandre. Malheureusement, il ne reste pas un seul bâtiment dans la ville et tous les habitants ont quitté leurs maisons ou sont morts, à l’exception de la femme d’un pirate et de son amant, le forgeron. Votre victoire est donc plus morale que matérielle. Pour cet exploit, vous avez néanmoins été nommé maréchal et commandant de l'armée de Flandre.

    @r.victory

    Les soldats espagnols sont sans équivalent. A leur tête, je pourrais déplacer les montagnes !

    @q.defeat

    Ni vous ni l’archiduc Albert n'avez réussi à briser la résistance de la courageuse garnison hollandaise. En outre, la perte de l'armée des Flandres a dépassé les pires prévisions, et nous avons été obligés de lever le siège. Les officiers espagnols et les soldats survivants vous maudissent et les créanciers souhaitent vous écharper. Vous auriez mieux fait de mourir ... ou de prendre Ostende.

    @r.load

    C'est le plus têtu qui gagne. (chargement)

    @r.exit

    Nul ne peut faire plus que ce dont la nature l’a rendu capable. (sortie)

    @o.global

    Détruisez ou capturez toutes les casernes, écuries et dépôts d'artillerie ennemis pour remporter la victoire. Vous perdez si toutes vos constructions militaires sont détruites.

    @o.our.supplies.ok

    La route est libre, vos munitions et votre ravitaillement sont livrés régulièrement.

    @o.our.supplies.bad

    La route est en danger, votre approvisionnement est interrompu.

    @o.enemy.port.works

    Les navires ennemis entrent dans le port sans difficulté et ravitaillent les assiégés.

    @o.enemy.port.blocked

    Vous contrôlez le port et empêchez les navires ennemis de ravitailler les assiégés.
     
    ney and Foeurdr like this.
  3. hialmar

    hialmar Member

    Mission 3

    Les soldats sont en rang et prêts pour la bataille. Nous devons agir vite et avec courage, sans nous disperser dans des objectifs secondaires. J’aime vraiment votre plan de campagne : c’est un habile mélange d’audace et de prudence. Comme vous vous en rappelez, notre objectif principal est la prise de la ville rebelle d'Oldenzaal.

    @r.briefing

    Je m’en souviens, bien sûr, puisque c’est moi qui ai proposé ce plan.

    @q.wrong.way

    Avant de poursuivre, je dois vous avertir que nos réserves sont limitées. Nous devons les dépenser prudemment, car l'archiduc Albert nous a déjà donné tout ce qu’il avait. Si nous nous écartons de l’objectif principal, il n’y aura pas assez de provisions et de munitions pour capturer Oldenzaal. Vous-même avez insisté sur la nécessité d’établir là notre base opérationnelle.

    @r.wrong.way

    Vous avez raison, nous nous sommes détournés de notre objectif principal.

    @q.oldenzaal.opens

    Vous avez choisi la bonne cible pour le début de la campagne : Oldenzaal a ouvert les portes sans le moindre coup de feu. Même si les rebelles contrôlaient la ville, les habitants catholiques ne les aimaient guère. Dès qu’une occasion favorable de rétablir l’autorité légitime du roi d’Espagne s'est présentée, ils l'ont donc exploitée. Avec une ville aussi fiable pour base, vous pouvez continuer vos opérations.

    @r.oldenzaal.opens

    Donnez-moi, je vous prie, une carte avec le plan de campagne.

    @q.map

    Les deux villes néerlandaises les plus proches sont Lingen et Zutphen. Prêtez attention à celle du nord, Lingen : elle a une importance stratégique. Sa capture vous assurera le contrôle sur la frontière, il est donc plus raisonnable de l’attaquer en premier. Vous pouvez vous mettre en route tout de suite, puisque, heureusement, vous vous êtes réapprovisionné à Oldenzaal.

    @r.map

    Entendu.

    @q.lingen.contact

    Oh, je reconnais cette cité, c'est Lingen. Je l’ai défendue en 1597. C'était une partie perdue d’avance, une bataille pire que la défaite de l’invincible Armada. Mais ce n’est pas ça qui m’intéresse. Là, près de la place au marché, il y avait une brasserie où l’on servait un porc si délicieux que j’en ai encore l’eau à la bouche. Je suis sûr que n’importe quel musulman ou juif recevrait le baptême pour pouvoir en manger ! Il serait dommage que le propriétaire meure pendant la bataille. Dieu le sait, sa cuisine peut attendrir le cœur de l’inquisiteur le plus sévère.

    @r.lingen.contact

    Ne pense pas qu’à ton ventre l’ami. Apprêtez les canons : nous allons frapper à leur porte de sorte que même les sourds nous entendent !

    @q.lingen.taken

    Nous avons capturé Lingen ! Je ne comprends pas ce qu’espéraient les rebelles. A l'époque, nous-mêmes n'avions pas réussi à défendre la ville, alors eux… Néanmoins, leur persévérance et leur courage suscitent le respect. Mais la prise de la ville n’est pas la seule bonne nouvelle ! J’ai réussi à trouver et à sauver le cuisiner dont je vous ai parlé récemment ! Ce soir vous allez manger le meilleur plat auquel vous ayez jamais gouté.

    @r.lingen.taken

    Parfait, nous allons pouvoir célébrer dignement notre victoire !

    @q.first.town.taken

    Vos actions ont semé la panique parmi les Hollandais. Maurice d’Orange a refusé d’attaquer Anvers et a commencé à rassembler des troupes néerlandaises derrière la rivière Ijssel. La population locale, craignant vos soldats, a fui en n’emportant que les objets de valeur, pour se mettre sous sa protection.

    @r.first.town.taken

    Tiens, ils ont commencé à bouger ! Le pavé leur brûle-t-il donc les pieds ? Ce n’est que le début !

    @q.zutfen.taken

    Zutphen est capturé ! Les soldats de l’ancien tercio de Carthagène se sont particulièrement distingués dans cette bataille. Les soldats ont surnommé « capitaine » un gaillard qui était le premier à faire irruption dans la ville. Ils ont accompli des exploits que les Néerlandais n’oublieront jamais. La terre entière frémit d'horreur lorsqu’on mentionne la Castille ! Ceux qui osent se dresser contre la Couronne d’Espagne n'échapperont pas à notre vengeance et aux représailles, même en fuyant au bout du monde !

    @r.zutfen.taken

    Quand le chat est parti, les souris dansent. A présent, le chat est revenu chez lui.

    @q.nederland.army

    L’armée de Maurice d' Orange s’est mise en marche pour s’opposer à vous. Soyez prudent : il a déjà écrasé les tercios espagnols à la bataille des Dunes et il est résolu à triompher encore une fois, d'autant plus que chacune de vos victoires ternit sa réputation de chef militaire. L'armée hollandaise a récemment pris Lokhem, elle est par conséquent pleine d’enthousiasme et cherche à livrer bataille. Elle marche en direction d'Oldenzaal pour la reprendre. Si vous perdez cette ville, vous serez coupé des Pays-Bas espagnols et périrez. Nous ne devons pas les laisser faire !

    @r.nederland.army

    Nous allons rassembler toutes nos forces et résister à Maurice. L'échec des Dunes ne doit pas se répéter !

    @q.reinforcement

    Votre Excellence, nous nous sommes déjà rencontrés ! Vous vous souvenez ? Je suis don Ramon de Garcia. Après la bataille d'Ostende on m'a donné de l'avancement et à présent, je commande mon propre détachement ! On m'a envoyé vous livrer des canons. J’ai voyagé à la hâte, le plus vite possible, mais dans ce fichu pays on ne peut se déplacer vite qu'avec des ailes. La terre néerlandaise est comme une éponge et tellement saturée d’eau qu'on aurait dit qu’un millier d’années de sécheresse ne ferait pas sécher cette terre. Nous avons dû construire une chaussée en rondins pour acheminer les canons, ce ne fut pas une mince affaire. J’aurais pu y arriver plus vite si j'avais forcé les rebelles à m’aider, mais vous avez interdit de faire violence aux habitants. J’espère que vous n’avez pas vaincu les rebelles sans nous, car je ne voudrais pas jouer le rôle de Sisyphe.

    @r.reinforcement

    Don Ramon, je suis ravi de vous voir et je vous assure que vos efforts ne seront pas vains !

    @q.enemy.siege

    Entendez-vous le tonnerre de la canonnade ? Ce ne sont pas nos canons.

    Ce sont les Néerlandais qui ont commencé à percer les murs d'Oldenzaal.

    Les temps ont changé : ceux qui à l'époque ne savaient pas tenir une épée ou même utiliser un couteau se battent aujourd'hui comme n’importe quelle autre armée dans le monde.

    Nous devons rendre hommage à Maurice, il a réussi à transformer des paysans en soldats.

    Maintenant, ils vont percer des trous dans le mur et accourir le plus vite possible pour attaquer.

    @r.enemy.siege

    En enfer ! Ils iront en enfer courir avec le diable !

    @q.victory

    Vous avez réussi à protéger Oldenzaal des armées néerlandaises et à stopper l’offensive de l’ennemi. Maurice d’Orange a préféré se retirer et devenir l’objet des critiques et des moqueries que de risquer une nouvelle bataille avec vous. Mais le trésor espagnol est à présent complètement vide, et cela nous empêche de continuer la guerre. Vos succès n’en sont que plus décisifs, car les Hollandais se sont montrés plus conciliants après vos victoires. Les deux parties ont commencé des négociations et signé une trêve qui a mis un terme à quarante années de combat. Ce n’est qu’une trêve, pas la paix véritable, mais ceci est l’affaire des diplomates. Vous avez mené à bien votre plan audacieux et fait beaucoup pour mettre fin à l’effusion de sang.

    @r.victory

    Il faut profiter de cette trêve pour se protéger des Hollandais avec des forteresses et de fortes garnisons.

    @q.defeat

    Votre attaque a échoué. Vous avez perdu les armées qui vous étaient confiées, et le trésor espagnol, vide, ne laisse pas espérer le rétablissement rapide de l’armée des Flandres. Le roi d’Espagne devra accepter un armistice humiliant, et il est facile de deviner qui sera considéré comme le coupable principal. Vos ennemis qui vous tiennent pour un riche parvenu étranger triomphent et font des hypothèses sur votre fin.

    @r.load

    C'est le plus têtu qui gagne.(chargement)

    @r.exit

    Nul ne peut faire plus que ce dont la nature l’a rendu capable. (sortie)

    @q.supplies.low

    Nous discutons de beaucoup de choses et nous avons tout à fait oublié la question de l'approvisionnement. Pourtant, quand on veut aller à la chasse, il faut nourrir ses chiens. Si les commerçants de la ville ne peuvent pas nous vendre quelque chose, je ne sais pas ce que nous allons faire.

    @r.supplies.low

    Vite, au marché !

    @o.oldenzaal

    Capturez la ville d’Oldenzaal.

    @o.lingen

    Prenez d’assaut la ville de Lingen.

    @o.zutfen

    Prenez d’assaut la ville de Zutphen.

    @o.supplies

    Vous pouvez faire du commerce au marché d'Oldenzaal pour vous réapprovisionner.

    @o.siege.global

    Détruisez l’armée ennemie (orange) pour remporter la victoire. Vous perdez si vous n'avez plus de soldats ou si vous perdez le centre-ville d'Oldenzaal.
     
    zantonin, ney and Foeurdr like this.
  4. hialmar

    hialmar Member

    C'est quand même étonnant pas un retour, pas un francophone pour commenter ou apporter des corrections, et deux mois après ce post, les développeurs n'ont toujours pas répondu ni ajouté mes traductions au jeu. ça ne donne pas envie de s'investir, pour être franc...
     
  5. Foeurdr

    Foeurdr Moderator Staff Member

    Désolé, j'ai perdu beaucoup de motivation sur Cossacks 3 dernièrement pour les même raisons que toi, du coup j'avais lu en diagonal en me disant "chouette, c'est bien ce que hialmar a fait, j'espère que les devs vont l'utiliser" et j'ai pas cherché à faire beaucoup plus.

    edit : De fait, rien à redire sur la traduction, elle est très bonne. Merci Hialmar !
     
    Last edited: Mar 26, 2018
  6. zantonin

    zantonin Member

    Merci pour le taf en tout cas :)
    Faut qu'on reprenne du service !
     
  7. hialmar

    hialmar Member

    Vous devez briser la résistance de l’électeur du Palatinat en capturant deux importantes villes, Mannheim et Heidelberg. Cette tâche sera difficile, car différentes forteresses les protègent, et les Hollandais leur envoient du ravitaillement. Heureusement, le début de votre campagne est couronné de succès : votre armée a capturé plusieurs villes du Palatinat. Vous avez organisé votre quartier général dans l’une d’elles pour gérer la suite des opérations.

    @r.briefing

    Étape par étape, forteresse par forteresse, nous allons avancer de victoire en victoire, comme en Flandre.

    @q.letter

    Vous avez reçu une lettre du comte Tilly, commandant des forces alliées bavaroises et autrichiennes. « Nous avons brisé l’ennemi près de Wimpfen. Je vous passe les détails du combat, mais je tiens à dire que j’ai eu le plaisir d’observer en personne les Espagnols pendant la bataille. Ils m’ont fait très forte impression, et je ne doute plus de notre succès. La victoire de Wimpfen a ouvert la voie vers le Bas-Palatinat et je n’ai pas tardé à en profiter. Bientôt je serai à vos côtés afin de parachever la défaite de l’usurpateur Frédéric. »

    @r.letter

    Madonne, je vais répondre à cette lettre de ma propre main ! Apportez-moi une plume et du papier.

    @q.austrians

    Au terme d’un voyage difficile, les troupes autrichiennes sont enfin arrivées pour se joindre à votre campagne dans le Bas-Palatinat.

    @r.austrians

    Fort bien.

    @q.frankental.contact

    Nous sommes en face de la ville de Frankenthal, protégée par la garnison anglaise. Le roi d’Angleterre a succombé aux flatteries des Hollandais et leur a envoyé du renfort. Ces pauvres diables ont quitté leurs foyers pour traverser la mer dans les cales puantes des navires hollandais et défendre une ville allemande. Ils n’ont sans doute guère envie de combattre. A la première occasion, ils se rendront et quitteront la ville sans bataille. Peut-être n'avons-nous pas besoin de mener l’assaut, mais seulement de les assiéger ? Cela leur donnera le temps de réfléchir et de comprendre qu’il est inutile de lutter contre nous.

    @r.frankental.contact

    Allez savoir ce qu’ils ont dans en tête, ces insulaires ! Je vais réfléchir à la manière dont il faut s’occuper d’eux.

    @q.frankental.taken

    Vos troupes ont pris Frankenthal d’assaut et massacré les défenseurs de la ville jusqu’au dernier. Peut-être avez vous eu raison d’agir ainsi, car la garnison aurait pu tenir un siège pendant des siècles ; les entrepôts de la forteresse étaient pleins de vivres et de munitions. Maintenant, tout cela est entre nos mains.

    @r.frankental.taken

    Ce n’est pas sans raison que les Anglais nous craignent.

    @q.frankental.surrenders

    Après avoir pesé le pour et le contre, le commandant de la garnison anglaise de Frankenthal pense qu’il est inutile de tenter votre patience. Étant donné l’ardeur des soldats espagnols et le succès de vos précédents combats, les Britanniques ont choisi d’éviter la confrontation. Le commandant de la garnison a compris que toute résistance est inutile. Il a donc proposé d’abandonner la ville à condition que vous permettiez aux soldats de rentrer chez eux avec leurs armes et leurs étendards.

    @r.frankental.surrenders

    Très bien, qu’ils retournent sur leur île !

    @q.worms.contact

    Connaissez-vous cette ville ? C'est Worms. C’est de là que les munitions néerlandaises sont envoyées à l’ennemi. La prise de cette ville serait un grand profit : je suis sûr qu'on peut y trouver de quoi faire chou gras. Mais le prix à payer pour l’assaut risque d’être important, et la vie d’un soldat est plus précieuse que l’or en temps de guerre. Il serait plus raisonnable d'assiéger Worms et de l’affamer par un siège.

    @r.worms.contact

    Oui, bonne idée, poussons ces hérétiques à faire carême !

    @q.worms.taken

    Vos armées ont réussi à entrer dans Worms et à tuer ses défenseurs. Ayant pris le contrôle de la ville, vous avez fermé le couloir à travers lequel le Palatinat recevait le ravitaillement hollandais. Maintenant l’ennemi ne peut plus compter que sur ses forces.

    @r.worms.taken

    Parfait !

    @q.fort1.taken

    La diligence de nos soldats a été couronnée de succès : nous avons capturé le fort ! J’avoue avoir eu peur que nos hommes aient perdu la main après avoir été si longtemps loin des combats. Je suis heureux de m’être trompé ! Cette réussite montre que les Espagnols savent encore se battre. Ce fort occupe une position avantageuse ; si nous prenons pied ici, nous mettrons des bâtons dans les roues des Allemands.

    @r.fort1.taken

    Compris.

    @q.fort2.taken

    Votre Excellence, nous avons réussi à entrer dans le fort et à massacrer tous les hérétiques ! J'ai été le premier à monter sur le rempart et à atteindre les entrepôts. Une poignée de soldats allemands les gardaient : quelques minutes ont suffi pour leur régler leur compte. L’entrepôt était plein d’or et je me suis dit : « Don Ramon, il faut agir vite, sinon cette soldatesque va tout voler. » J’ai donc rassemblé des hidalgos autour de moi, et nous avons protégé l'or du pillage. Vous avez toujours payé nos soldes honnêtement, et je suis heureux que vous puissiez mettre la main sur ce trésor.

    @r.fort2.taken

    Don Ramon, je ne sais pas comment vous remercier.

    @q.bandits.offer

    Hé, soldats ! Ne vous inquiétez pas... Gardons notre sang-froid. Nous vous proposons un arrangement. Vous avez besoin de ressources et nous avons besoin de finances. Nous avons décidé de devenir des citoyens respectueux de la loi, et de laisser derrière nous notre passé criminel. Si vous achetez ces terres, vous aurez un sous-sol d’une exceptionnelle richesse. Pas même besoin de creuser, il suffit de se baisser pour ramasser les métaux précieux ! Marché conclu ?

    @r.bandits.pay

    Payez ces vagabonds, qu’ils commencent une nouvelle vie. (-3000 d'or)

    @r.bandits.fight

    Tu espères échapper au juste châtiment de tes crimes ? Pas de chance. Soldats, arrêtez-les !

    @q.bandits.thank

    Il est agréable de faire des affaires avec vous ! Vous serez satisfait des possibilités magnifiques qui vous attendent ici. Avec les ressources de ces mines, vous pourrez mener à bien tous vos projets. Nous allons organiser un banquet en votre honneur et boire à votre santé.

    @r.bandits.thank

    Ne buvez pas trop, tout de même !

    @q.bandits.battle

    Comme vous voudrez, fripouille étrangère ! Que tous les diables de l’enfer en soient témoins : je vais vous étriper sur le champ !

    @r.bandits.battle

    Va pourrir en enfer avec tes semblables !

    @q.victory

    La prise de Mannheim et Heidelberg a décidé l’issue de la guerre. Le roi de Bohême Frédéric V est parti en exil. L'Espagne contrôle désormais le Bas-Palatinat, ce qui facilitera le trajet des troupes espagnoles. Ce succès est d’autant plus important que la trêve avec les Pays-Bas est terminée et que Ferdinand II a échoué à pacifier ses vassaux protestants. Cela signifie que de nouvelles batailles attendent les Espagnols en Flandre et peut-être en Allemagne.

    @r.victory

    Existe-t-il une force qui puisse résister à l'Alliance des Habsbourg d'Espagne et d'Autriche ?

    @q.defeat

    C'est étrange. Votre succès aux Pays-Bas faisait espérer qu’avec l’appui des Autrichiens et des Bavarois, vous pourriez vaincre aisément les armées palatines. Hélas, vous avez subi une défaite et perdu les vétérans de la guerre en Flandre. Cette défaite est si inattendue que l’on vous soupçonne d’être passé à l’ennemi. Pourrez-vous vous justifier ?

    @r.load

    C'est le plus têtu qui gagne. (chargement)

    @r.exit

    Nul ne peut faire plus que ce dont la nature l’a rendu capable. (sortie)

    @o.global

    Détruisez tous les détachements ennemis (verts) pour remporter la victoire. Vous perdez si vous n'avez plus de soldats sous votre commandement.

    @o.supplies

    Organisez le blocage ou prenez d’assaut la ville au nord pour faire cesser les livraisons hollandaises de munitions à vos ennemis.

    @o.frankental

    Vous pouvez essayer de persuader la garnison anglaise de la ville à l’ouest de rendre les armes si vous remportez des victoires militaires sur les autres fronts.
     
    Last edited: Aug 24, 2018
  8. hialmar

    hialmar Member

    @q.briefing

    Vous devez protéger la ville de Gênes contre les soldats français. Il vous faut gérer avec sagesse les ressources à votre disposition. Si nécessaire, vous pouvez acheter sur le marché tout ce dont vous avez besoin. Tenez ferme jusqu'à l’arrivée de la flotte espagnole.

    @r.briefing

    Les Français sont venus nous rendre visite. Ils vont être servis !

    @q.wall.breach

    La situation ne s’arrange pas : les Français ont percé nos murs ! Voilà ce qui arrive lorsqu’on fait des économies sur les fortifications. Préparez-vous à recevoir l’ennemi. Nos bras et nos armes seront les vrais remparts de la ville.

    @r.wall.breach

    Envoyez des soldats dans la brèche au plus vite !

    @q.spanish.fleet

    Nous sommes sauvés : les navires espagnols sont arrivés au port ! Les soldats déchargent des denrées et des munitions sur le rivage. Une ambiance de fête règne dans la ville, les visages des gens se sont éclaircis, la garnison a repris courage et à présent, personne ne doute plus de notre victoire. Utilisez ces renforts afin de chasser l’armée française du territoire de Gênes.

    @r.spanish.fleet

    Ils vont voir de quel bois je me chauffe !

    @q.home

    Mon cœur est plein de joie à l’idée de servir sous le commandement du glorieux chef de l’armée des Flandres, mais je suis attristé de voir ces lieux chers à votre cœur menacés de destruction.

    @r.home

    Merci mon ami ! J’ai le cœur serré à l’idée que la région où j’ai passé mon enfance sera le théâtre d’une effusion de sang.

    @q.siege.lifted

    Suis-je devenu sourd, ou les canons ennemis gardent-ils le silence ? Non, c’est bien ça, l’ennemi a cessé de tirer. Est-ce une ruse ? Pardieu, les Français lèvent le siège !

    @r.siege.lifted

    Oui, vous avez raison !

    @q.village.free

    Vous avez réussi à libérer ce village occupé par les Français. La population locale se rappelle les envahisseurs avec haine, et les villageois sont prêts à reprendre le travail.

    @r.village.free

    D'accord.

    @q.supplies.arrived

    Le navire espagnol est arrivé au port ; il a amené des vivres et des munitions pour vos troupes. Après une petite pause, le capitaine a levé l’ancre pour revenir au plus vite vous apporter le nécessaire.

    @r.supplies.arrived

    Merci.

    @q.victory

    Vous avez réussi à libérer les terres de la République de Gênes des soldats français. La jubilation des Génois est sans limite. Ils font votre éloge et celui du roi d’Espagne. Gênes a signé un nouveau traité d’assistance mutuelle avec l’Espagne et s'est engagée à maintenir des troupes espagnoles sur son territoire afin de parer aux menaces à venir. La guerre en Italie s’est terminée par la signature de traité de Monzón en 1626, qui n'a pas garanti le contrôle espagnol sur la Valteline, mais a quand même creusé un abîme entre la France et ses alliés. Après vous être ainsi assuré de la sécurité de votre mère patrie, vous décidez de mettre fin à votre carrière militaire.

    @r.victory

    Cette campagne victorieuse est le point d’orgue de ma carrière !

    @q.defeat

    Malheureusement, vous avez échoué à protéger Gênes contre les envahisseurs français. Le sort impitoyable vous a rendu témoin de l’asservissement et de la ruine de votre mère patrie. Pourrez-vous y survivre ?

    @r.load

    C'est le plus têtu qui gagne. (chargement)

    @r.exit

    Nul ne peut faire plus que ce dont la nature l’a rendu capable. (sortie)

    @o.defend.town

    Vous devez défendre Gênes à tout prix. Vous perdrez la partie si vous n'avez plus de soldats ou si vous perdez le centre-ville.

    @o.market

    Vos opérations minières sont sévèrement limitées par l’armée assiégeante. Utilisez les services des marchands pour vous procurer les ressources qui vous manquent.

    @o.global

    Détruisez tous détachements ennemis (bleus) pour remporter la victoire. Vous perdrez la partie si vous n'avez plus de soldats ou si vous perdez le centre-ville de Gênes.
     
  9. hialmar

    hialmar Member

    Traduction des missions 4 et 5. Je vais bientôt poster les descriptions de missions aussi. Merci de me signaler les éventuelles erreurs.
     
  10. Foeurdr

    Foeurdr Moderator Staff Member

    Au tout début de la mission 4, au 3ème paragraphe, 1ème ligne, il manque le "de" devant Wimpfen.
    Hormis ça je n'ai pas vu de faute, très bonne traduction merci @hialmar
     
  1. This site uses cookies to help personalise content, tailor your experience and to keep you logged in if you register.
    By continuing to use this site, you are consenting to our use of cookies.
    Dismiss Notice